dimanche 14 mai 2017

From Pasha mountain...

Tea is something human, it's life, peoples and stories. Like this Hani family in Pasha where I spent last night. The father is not here anymore. Both the mother and the two child are picking the tea during the day. The daughter, 21 years old, is driving all the family business. Every night and until early morning she process with her young brother, 19 years old, the leaves of the family, but also fresh leaves they buy to their neighbours... It's physically a very difficult work, but more than that it's lots of pression: The tea have to be good enough to be sold at a good price, and they have the responsibility of the family on their young shoulders...

Le thé est quelque chose d'humain, c'est la vie, des gens et des histoires. Comme cette famille Hani de Pasha où j'ai passé la nuit dernière. Le père n'est plus là. Ensemble la mère et ses deux enfants cueillent les feuilles de thé dans la journée. La fille, du haut de ses 21 ans dirige l'ensemble du business familial. Chaque nuit et jusqu'à la levée du jour, elle transforme avec son frère de 19 ans les feuilles qu'ils ont ramassé dans la journée, mais aussi une montagne de feuilles fraîches qu'ils achètent à leur voisins... C'est physiquement très éprouvant, mais plus encore c'est beaucoup de pression: le thé doit être assez bon pour être vendu à un bon prix, et ils ont la responsabilité de la famille sur leur jeunes épaules...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire