dimanche 6 janvier 2019

About authenticity...



One thing people tend to forget when we talk about authenticity, is that a tea is a « taste » before anything else, and that it’s that taste that we’re looking for, that we expect of a given tea, and that has to be authentic. An ancient 7542, for instance, has a taste, a typical character, and has to have that character. If it hasn’t, we’re missing the point, because we’re not in the genuine character this tea should have. Once you get at this level, the discussion to know if it’s indeed a counterfeit we’re holding, or if this tea cake could maybe actually come from Menghai Tea Factory (and is thus presumed genuine), and could have been terribly deteriorated by a bad storage, is in my opinion completely sterile. In any case, what we’re drinking is than not, or not anymore, an authentic 7542.

Il y a quelque chose que les gens oublient souvent lorsqu'on parle d'authenticité, c'est qu'un thé c'est avant tout un "goût", et que c'est ce goût qu'on recherche, qu'on attend d'un thé donné, et qui doit être authentique. Une 7542 ancienne a par exemple un goût, un caractère typique et doit avoir ce caractère. Si elle ne l'a pas, on est a coté de la plaque, car on est pas dans l'authentique caractère que devrait avoir ce thé. Une fois arrivé à ce niveau, la discussion de savoir si c'est effectivement une contrefaçon qu'on a dans les mains, ou si cette galette serait peut être véritablement issue de Menghai Tea Factory (donc présumée authentique), et pourrait avoir été terriblement altérée par un mauvais stockage, est pour moi complètement stérile. Dans tous les cas ce qu'on boit n'est pas, ou plus, une authentique 7542.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire